Sahifa fully responsive WordPress News, Magazine, Newspaper, and blog ThemeForest one of the most versatile website themes in the world.

LE MENAGIER fête le Printemps et son titre d’état de MAÎTRE RESTAURATEUR !

MENU TUE COCHON au MÉNAGIER
11 janvier 2017
La revue du Tarn
7 avril 2017

LE MENAGIER fête le Printemps et son titre d’état de MAÎTRE RESTAURATEUR !

Votre restaurant LE MENAGIER fête le Printemps et son titre d’état de MAÎTRE RESTAURATEUR !!!!!
Les 25 et 26 Mars Valérie et Gérard Garrigues vous proposent de vous joindre à leur table d’hôte printanière avec un menu sur mesure …
Menu à 29 euros/pers comprenant 1/4 de vin de Gaillac
Gratinée au Bouillon de canard
Garbure au confit de canard et légumes de printemps
Gâteau à la broche, crème anglaise, safran et fleurs d oranger
Démonstration le Samedi 25 mars dans l’après midi du gâteau à la broche sur la place des Arcades

Le Domaine de Mazou à l’Ile sur Tarn sera partenaire de notre évènement.

Nouveau Millésime « Cuvée Tradition » 2015
Médaille d’or au Concours Général Agricole de Paris – Février 2017

 

Le gâteau à la broche, une histoire de gourmand…

D’abord il y a le moule. Conique, un brin futuriste bien que datant de plusieurs dizaines d’années ou plus vieux encore. Ensuite il y a le geste. Lent, précis, comme un rituel, une douce mélopée. Geste qui va nourrir le gâteau couche après couche, jusqu’à son terme. C’est finalement comme un enfantement. Celui ou celle qui maîtrise le geste va donner la vie à une part de mystère : le gâteau à la broche se transmet de génération en génération avec la même passion, dans les familles ou chez les pâtissiers. Et, surprise, cette passion est partagée avec quasiment la même dévotion dans l’Aveyron et dans les Hautes Pyrénées. Alors, spécificité régionale ? Oui, mais c’est bien plus que ça.

L’histoire et la légende veulent que ce soient des soldats de Napoléon, de retour de campagne en Europe du Nord, qui auraient ramené sur leurs terres recettes et gâteaux. Une recette qui serait née en Prusse avant 1800. On retrouve trace en Hongrie en Pologne ou en Allemagne de gâteaux similaires.

Quant à savoir si les soldats se sont d’abord arrêtés en Aveyron ou dans les Hautes – Pyrénées, cela relèverait plus de la querelle d’historiens. Il semble simplement que les deux «pays» aient la même histoire : le gâteau apparaît sensiblement au même moment en ces deux lieux.

Après, il y a le mode de dégustation qui diffère où la manière de l’accommoder. On peut en manger avec une coupe de champagne avant le repas, avec une crème anglaise en dessert, avec un chocolat pour le goûter. Il y a ceux qui l’aiment tiède, juste terminé, ceux qui l’aiment frais à peine refroidi.